AccueilL'Aéroclub Sud Alsace

L'Aéroclub Sud Alsace

 
 
Avec son nouveau nom depuis 2010, l'Aéroclub Sud Alsace, anciennement  C.E.A Froggy Fly, est un des derniers à s’être installé sur la plateforme de Mulhouse-Habsheim.
Voici quelques avions qui ont passés par notre association dont certains sont toujours présents.



                                     


C’est en 1993, dans un hangar, en bout de piste de cet aérodrome, qu’est née officiellement l’Association C.E.A Froggy Fly. Ce Centre Educatif Aéronautique avait initialement pour but pour les jeunes (et moins jeunes) accros passionnés et inguérissables d’aviation de construire leur aéronef (un ULM) et de voler ensuite avec cet appareil à moindre frais.
Par la suite, ce centre s’est diversifié vers la restauration d’avion bois et toile comme les « Jodel 1050 et D112 » et métallique comme le « Grumann AA1B ». Au fil du temps, il est devenu un aéro-club et un organisme de formation reconnu par la Direction de l’Aviation Civile.
Concrètement, l’aventure du Froggy Fly a débuté par l’achat en 1994 d’une liasse de plans auprès du construction Michel Barry rencontré lors des rassemblements du RSA . Michel Barry est celui qui a conçu cet ULM monoplace dénommé « La Souricette ». Dès le premier coup de crayon, cet aéronef a été pensé en fonction de sa facilité de construction. C’est une recette inchangée depuis les premiers aéronefs pour le vol économique : petit moteur 2 temps, petit poids et construction traditionnelle bois et toile.
La « Souricette » peut se construire en 500 heures environ, en partant des plans, et avec des matériaux économiques achetés dans le commerce local. Ce qui a été fait dans les locaux de l’association par les membres durant les soirées et les week-ends. 



                 

Des modifications ont été apportées à cet ULM en accord avec le concepteur par l’adaptation des jambes de train en composite, des roues freinées et une roulette de queue débrayable et aussi d’un démarreur électrique ce qui rend cet ULM très agréable. Tout a été réalisé par les membres et supervisé par le président de l’époque, lui-même constructeur amateur – il a en effet construit en 4500 heures le tout premier prototype du « Glassair RG II » qui a vu le jour en France et dans le Haut-Rhin.
Cette aventure aéronautique a fait l’objet d’un reportage de France 3 qui a été diffusée aux infos régionales du 19/20.
En collaboration avec le lycée E. Bugatti d’Illzach, un projet de partenariat a été signé afin de former des jeunes au Brevet d’Initiation Aéronautique. 28 jeunes ont été intéressés par cette démarche.
Depuis cette époque, l’aéro-club a formé de jeunes pilotes au brevet de base sur le Jodel D112 à un tarif défiant toute concurrence. Un des objectifs des dirigeants est de donner la possibilité de piloter au prix le plus juste. 





                


Depuis l’arrivée du nouveau président GRAF René, une nouvelle impulsion a été donnée afin que chacun, jeunes et moins jeunes, puissent s’adonner au plaisir d’aller caresser le ciel des oiseaux.
Enfin c'est en 2010 que le nouveau nom de "Aéroclub Sud Alsace" est adopté, la vente du Grumman AA1-B immatriculé F-BVRO qui donne un nouvel élan pour 2011 puisque dès le 1er Janvier 2011 un Jodel Sicile F-BLZC à été acheté et un nouveau projet de reconstruction d'un autre Jodel 1051 immatriculé F-BLAD à été entamé.

Yves LINDER
Secrétaire de l’Aéro-Club Sud Alsace et fondateur du club.